Le samedi 25 juin 2005.
Les fauves
Vous êtes ici : Accueil Jeux d’écriture Les fauves
Dans la même rubrique

Léo va appeler son cousin Joé. Ils vont jouer dans le village. Ils jouent en vélo.
Ils entendirent un bruit étrange. Ils s’avancent, ils entendent à nouveau le bruit : “grrrr grrrr” vers une grange ; rien du tout.
Ils vont à un autre endroit. Il faisait très noir. Il y a des yeux qui brillaient. Il y avait trois lions qui avaient la rage.

On avait rien, même pas une arme, ils nous poursuivaient. Léo est blessé par un lion à la jambe. Il avait de la peine à courir. Joé est venu le sauver à coups de poing et de pieds.

Après ils sont partis, se cacher dans leur cachette, à eux. Les lions avaient des griffes aiguisées comme des couteaux et les dents acérées et pointues. Après, les enfants sont allés chercher des armes. Léo a pris des arcs, des couteaux et des épées ; mais, ils ne pouvaient pas passer car les lions dormaient devant la maison. Alors, pour les réveiller, Joé a pris un bout de bois et l’a lancé sur le lion le plus proche.

Léo et Joé ont grimpé dans un arbre, ils ont pris les arcs et les flèches et ont tiré sur les animaux. Les lions ont cassé les flèches avec leurs puissantes mâchoires. Alors nos deux héros ont pris les couteaux pour les lancer sur les fauves. Il ne restait plus que les épées et les couteaux. Ils sont partis, et ils sont descendus de l’ arbre.

On a pris les épées pour les tuer. Il en avait un derrière nous, Léo s’est fait tuer par le lion. Joé lui a coupé la tête. Il ne restait plus que deux lions. Ils étaient en face de moi et ils m’ont blessé à la jambe et l’autre m’a arraché le bras. Je lui ai coupé la tête mais le dernier était dur à battre, je lui ai déchiré la peau avec l’épée et il m’a arraché le pied. Je suis allé me cacher mais il m’a suivi. Il m’a sauté contre, comme j’avais l’épée, je l’ai coupé en deux morceaux.

Fin



Laisser un commentaire à cet article

Plan du site Rechercher sur ce site Ecrire au Webmestre Accèder à l'interface de rédaction du site