Le samedi 25 juin 2005.
Le pick up noir
Vous êtes ici : Accueil Jeux d’écriture Le pick up noir
Dans la même rubrique

Arnaud et Jonathan arrivent de vacances. Ils sont fatigués et vont dormir un moment. Arnaud a 18 ans, il aime les voitures. Il a les cheveux noirs. Il porte des lunettes. Jonathan a 13 ans, il fait du karaté. Il a les cheveux bruns. Il est musclé et rapide.

Pendant ce temps,deux voleurs entrent dans la maison et cherchent des bijoux. Comme ils ne trouvent rien, ils partent sans bruit. Jonathan se réveille en sursaut à cause d’un cauchemar. Il va réveiller son frère Arnaud et lui explique son cauchemar. Les deux frères décidèrent de partir avec leur voiture. Ils croisent un pick-up qui roulait drôlement vite.
-  Arnaud, suis cette voiture, elle me paraît très étrange !,dit Jonathan.
-  Mais non, Jonathan, cette voiture est comme toutes les autres. Ce n’est rien continuons notre chemin.
Durant le trajet Arnaud réfléchit.
-  Mais Jonathan, j’ai déjà vu cette voiture à quelque part. Retournons vite à la maison. Le grand pick-up noir n’était pas là.
-  Jonathan, nous n’avons aucun risque.
Ils rentrent et soudain, un grand bruit retentit comme si une vitre se brisait. Ce vacarme semblait venir du salon. Ils s’y précipitèrent et là, ils constatèrent que la vitre était brisée. Jonathan courut à l’extérieur et vit au bout de l’allée le pick-up noir qui s’enfuyait.
-  Suivons-le vite, dit Jonathan.
Les deux garçons rentrent dans leur voiture et suivent de loin les voleurs. Ils s’enfuient dans une petit chemin forestier. Au bout de ce dernier, il y avait une vieille maison.

-  Arnaud, retournons à la maison et revenons voir ça plus tard, dans l’après- midi, dit Jonathan.
-  D’accord, répond Arnaud.
Il est 16h les deux frères partent de la maison pour aller voir la maison des voleurs. Ils arrivent sur les lieux, la pick-up noir n’est pas là. Les enfants cachent leur voiture dans les champs de maïs. Ils entrent dans la maison. Personne.
Dans la maison il y avait énormément de toiles d’araignées. Les chambres étaient petites. Dans celle-ci, il y avait que des matelas posés sur le sol. La cuisine était grande et sale. En plus de ça, les escaliers s’étaient écroulés.
-  Arnaud, tu es sûr que tu ne veux pas repartir ?
-  Oui, j’en suis sûr.
-  Viens, continuons de chercher.

-  Arnaud, j’ai trouvé une corde dans le four.
-  Et moi, j’ai trouvé trois pièges à loups
-  Accroche la corde pour pouvoir monter à l’étage et allons poser ces pièges.
Une fois la corde accrochée, ils montent au premier étage.
-  Jonathan, viens, nous allons placer les pièges.
-  Pose ces pièges là, il y a un peu d’ombre.
-  Attention, la voiture des bandits arrivent ! Redescendons !
Les deux jeunes descendirent et remirent la corde dans le four puis se cachèrent.
Les deux voleurs rentrent dans la vieille bicoque puis, prennent la corde dans le four.
Ils montent à l’étage et ils marchent dans les pièges.
-  Hai hho, disent les voleurs.
-  Appelle la police ,dit Arnaud. La police arriva et arrêta les bandits.

Les deux jeunes héros ont été récompensés.



Laisser un commentaire à cet article

Plan du site Rechercher sur ce site Ecrire au Webmestre Accèder à l'interface de rédaction du site