Le vendredi 24 juin 2005.
La guitare basse
Vous êtes ici : Accueil Loisirs La guitare basse
Dans la même rubrique


Mots-clés
(BMP)
Voici une autre basse

Bonjour, je vais vous présenter la guitare basse.

Déjà la guitare basse n’a que 4 cordes contrairement aux guitares électriques ou acoustiques. (D’autres sortes de basses ont 5 cordes, mais moi je joue celle qui en a que 4)

Elle est composée de trois parties principales :

-  le corps, sur lequel se trouvent le chevalet, les micros, la prise jack [1] et l’électronique
-  le manche
-  la tête, où se trouvent les mécaniques.

(BMP)
Voici une guitare basse

La basse n’est pas fait pour jouer le thème d’un morceau, mais pour accompagner.

Si vous désirez devenir bassiste il faut au moins avoir : une guitare basse + un amplificateur [2] + un jack.

Dans les concerts le bassiste n’est pas très visible plus qu’il se trouve, en général, à l’arrière du groupe.

Il existe trois techniques pour jouer de la basse :

-  Aux doigts, c’est la manière classique de jouer, les cordes sont simplement frottées directement avec les doigts
-  Au plectre, [3] les cordes sont frappés avec un triangle de plastique, donnant un son plus « dur » que dans le jeu aux doigts

(BMP)
Voici un plectre ou médiator
(JPEG)
Voici un amplificateur

-  En slap, les cordes ne sont plus frottées, mais frappées par le pouce et tirées par les autres doigts, donnant un son très claquant à la basse.

La différence entre ces trois techniques c’est la façon de jouer avec la main droite, la main gauche fait le même mouvement dans les trois solutions.

Histoire

Cet instrument fut conçu (tout comme la guitare électrique) pour pallier le manque de puissance exigée dans la musique Rock ainsi que l’encombrement de la contrebasse.

Dans les années 1930, les fabricants de guitares Gibson et Rickenbacker tentèrent quelques essais de contrebasse électrique, mais c’est en 1933 qu’Audiovox construit la première basse électrique, la Bass Fiddle. En 1951, Léo Fender sort la première basse électrique commercialisée, la Precision Bass. L’année suivante Gibson crée la Gibson electric bass puis Höfner en 1956 sort la 500/1 en forme de violon, popularisée par Paul McCartney, célèbre bassiste des Beatles.

En 1960 sort le nouveau modèle de Fender : la Jazz Bass dont Jaco Pastorius fut l’un des plus fameux utilisateurs. La Rickenbaker 4001 sort en 1964. Cette basse à l’esthétique particulière et au son puissant et clair marquera l’histoire du rock grâce à des musiciens tels que Paul McCartney, Lemmy, le bassiste de Motorhead, ou encore Chris Squire du groupe Yes.

Depuis, cet instrument incontournable de la musique populaire, a évolué et de nombreux modèles se partagent le marché. Quelques marques sont présentes aux côtés de Fender et Gibson. On citera par exemple le fabricant français Vigier qui créa des modèles de très bonne facture, légers et souples, ainsi que Warwick dont le look arrondi, le bois apparent et le son agréable fit de nombreux émules.

[1] - Le Jack : Un jack est le fil qui permet de relier la guitare à l’amplificateur.

[2] - Amplificateur : Un ampli est une sorte d’haut-parleur qui permet de donner du son à la guitare.

[3] - Plectre ou aussi médiator : Un plectre est une sorte de triangle en plastique qui sert aussi à jouer de la guitare.



Laisser un commentaire à cet article

Plan du site Rechercher sur ce site Ecrire au Webmestre Accèder à l'interface de rédaction du site