Le jeudi 23 juin 2005.
Une course poursuite à San-Fransisco
Vous êtes ici : Accueil Jeux d’écriture Une course poursuite à San-Fransisco
Dans la même rubrique

Une course poursuite à San-Fransisco

Deux frères et soeurs prénommés Jimmy et Caroline, âgés de douze et onze ans, sont partis en avion avec leurs parents pour San-Francisco. Ils vont rejoindre leurs grands-parents.
Depuis trois ans déjà, ils ne se sont pas revus. Caroline et son frère se réjouissent de visiter cette ville magnifique. Malheureusement, ils ne restent là-bas qu’une seule journée.
Enfin...les voilà arrivés à destination.
-  Super, criaient les enfants
-  Hourra, on est arrivé
Leurs grands-parents les attendaient à l’aéroport pour les emmener dans leur superbe villa. Arrivés à celle-ci, les deux enfants tout excités, s’enfouirent dans leurs bagages. Quelques minutes plus tard, Jim’ et Caro’ revinrent les mains pleines de cadeaux. Ils avaient tout prévu :
Des dessins, une boîte de chocolat, une pipe pour leur grand-père, un beau collier qu’ils avaient fabriqués pour leur grand-maman... Et j’en passe.

La journée s’est écoulée paisiblement et puis, grâce aux heures de décalage, ils ont pu faire une grande sieste. Le soir, après le souper, les deux enfants voulaient absolument aller faire un petit tour aux alentours de la maison. Les parents étaient d’accord et aussi les grands-parents maternels. Ils partirent vers 20h00 et avaient l’ordre de renter au plus tard à 21h00.
Les deux enfants s’en sont allés tout contents. Ils partirent tranquillement, tout en se souvenant de leur chemin. Ils se baladèrent entre les villas...par-ci et par-là. Et Caro’ dit à son frère pas très tranquille :
-  Il commence à faire nuit...Ne tardons pas trop, chuchotait Caroline d’un air pas très rassuré !
-  D’accord...mais profitons encore de nous balader cinq minutes, répliqua Jimmy...

Tout à coup, c’était le noir total...Ils ne se souvenaient plus de leur chemin ! Et en plus, 21 heures passa !
Ils continuèrent par traverser les villas, les unes après les autres. Une grange remplie de feuilles moisies où tout autour était dessinée des tête de morts a effrayée les enfants. Caroline frissonna. Un gigantesque mal de ventre lui est survenu d’un coup. Elle tremblait tellement que son petit frère a commencé à avoir la frousse. Et puis 21h20 passa...

Pendant que les parents soupaient, le papa a commencé à se soucier de ses enfants et puis aussi la maman beaucoup plus inquiète que le père ! Ils décidèrent d’appeler la police.

Celle-ci leur a dit qu’ils faisaient tout leur possible pour retrouver leurs enfants, qu’il ne fallait pas s’inquiéter, et surtout ne pas sortir de chez eux.

Les enfants, de leur côté, continuaient à avancer dans le noir... _Un immense oeil rond et jaune les éblouissait d’un seul coup. Jimmy s’approcha de celui-ci :

-  NON, criait Caroline... Ne t’approche pas !!
-  Mais t’inquiète...je vais doucement et de toute manière, je sais courir vite au cas où il y aurait un problème... !
-  Mais fais quand même attention !

Jimmy s’approcha...Tellement qu’il était ébloui, il ne put avancer à plus de dix mètres de cette chose mystérieuse !

-  Mais...c’est une moto, hurla Jimmy très fâché d’avoir eu la frousse pour un simple phare de moto !

Jimmy se retourna et courut vers sa soeur.
-  Que je suis contente de te revoir... !J’ai tellement eu peur pour toi !
-  Mais non ce n’était rien ! Rien qu’une moto !

Ils repartirent ensemble tout heureux,...mais toujours perdu. _Tout à coup, le bruit d’un moteur d’une moto s’alluma. Ils se retournèrent tous les deux d’un geste brusque avec la peur de nouveau présente. Les phares s’allumèrent et la moto commença à avancer doucement, et au moment où Caroline se retourna, elle a vu que la moto s’avançait vers eux en accélérant...

-  Re..Re..Regar..Regarde Jimmy
-  Ahhhhhhhhhhhhhhh...Courons...

Les deux enfants coururent si vite, qu’ils n’arrivaient plus à s’arrêter ! La moto les poursuivait pilotée par un monsieur à cagoule, avec des lunettes noires, un grand manteau en cuir noir, et des pantalons blancs. Ils n’était pas joli à voir et cela donnait encore plus la chair de poule aux enfants.

-  Tu vois là ?!? Un petit chemin, cria de toutes ses forces Caroline...
-  Oui je le vois ! On le prend !

Les deux enfants s’en allèrent sur ce petit chemin très sombre pendant que la moto les rattrapait... Coincé par la finesse du chemin, le motard n’a pu aller plus loin...Mais pour Carolin et Jimmy, un autre problème s’ imposait : RETROUVER LA VILLA DE LEURS GRANDS PARENTS !

-  Chut !! Ecoute...
-  Jimmy !! Caroline !!
-  Tu as entendu ? On dirait la voix de maman...Suis-moi
-  Mais oui... Tu avais raison répliqua Caroline heureuse de les retrouver...

Ils coururent vers eux en se jetant dans leur bras et contrairement à ce que la police avait dit, ils sont quand même sortis de chez eux pour chercher leurs enfants...

-  Maman, papa !!! Je suis tellement heureux de vous revoir !
-  Moi aussi !
-  Papa, papa un grand monsieur tout noir nous a poursuivis pour nous manger ! j’en suis sûr !!!

-  Mais non ne t’inquiète pas... la police fait son travail ! Mais ce qui est aussi important de savoir les enfant, c’est de savoir que la prochaine fois que vous avez des choses à peu près pareilles qui vous arrivent, le principal, c’est de rester calme !

Dix minutes plus tard, après les retrouvailles, la police arriva et les ont ramenés chez eux !

Le lendemain, c’était l’heure pour eux de partir ! Ils s’en allèrent vers 18h00...

5 jours après leur expédition en Amérique, aux Etats Unis, ils reçurent un coup de fil de la police de là-bas :

-  Madame, nous avons trouvé le monsieur sur la moto qui poursuivait vos enfants.
-  Oh mais c’est magnifique, alors... je me réjouis de leur annoncer la nouvelle ! Merci bonne journée et au revoir.

Et c’est ainsi que se termine cette belle histoire !



Laisser un commentaire à cet article

Plan du site Rechercher sur ce site Ecrire au Webmestre Accèder à l'interface de rédaction du site